... Votez •• Votez •• Votez ...

Partagez | 
 

 (F) Zoë Saldaña - Rise from the Death

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
It's me
Invité !

Invité

MessageSujet: (F) Zoë Saldaña - Rise from the Death   Mer 6 Fév - 23:12




Lily Eva Lawson

ft Zoë Saldaña

T'ES LA, C'EST BIEN.

L'amour est une arme dangereuse quand on ne sait pas la contrôler


PRÉNOM(S) NOM : Lily Eva Lawson
ÂGE SUGGERÉ : 27 - 32 ans
GROUPE : LIBRE
EMPLOI : LIBRE


POUVOIR(S) : Régénération Cellulaire & LIBRE



T'AS UNE VIE DE MERDE ?




Lincoln,

   Je t'écris cette lettre pour que tu comprennes mon geste, pour que tu souffres tel que tu m'as souffrir en découvrant qui tu étais vraiment. Je t'aime et je t'aimerai toujours je le sais. La première fois que mes yeux croisèrent les tiens à cette faculté littéraire, je suis tombée naturellement sous ton charme et ton ambition de devenir photographe dans un journal renommé. Je n'oublierai jamais ces moments passés ensemble, ici en Irlande, ou dans nos nombreux voyages en France, en Australie, en Islande et j'en passe. J'ai été idiote de te voir comme l'homme parfait, l'homme dont j'avais rêvé depuis toute petite avec une plume magnifique et une sensibilité séduisante gardant néanmoins une certaine présence et une force émanant de ta carrure. Je t'avais confié mon histoire, mes problèmes et toi les tiens, tes problèmes avec tes parents, tes problèmes d'argent pour tes études. On s'était tout confié... et toi ? Tu m'as trahis, tu es le fils de Satan, Lincoln, tu es un monstre. Ce soir là je ne doutais pas que toi et ton cœur si tendre auraient put me blesser autant physiquement que mentalement. Dans tes yeux j'ai lu la haine, la rage, mais aussi la terreur qui était dans les miens. Oh oui Lincoln, j'ai été sotte de t'avoir accueillit là où tu ne devais être, là où j'aurais préféré n'avoir personne. Ce jour dans le jardin que tu entretenais où tu m'as dit que tu m'aimais. Ce jour où au pied d'un arbre nos lèvres se touchèrent. Tu me mentais ? Tu as mentis à mes parents ? A mes amis ? A mon cœur ? Tu as joué avec cet objet en cristal de tes mains secrètement sales et corrompus et tu l'as craquelé. Non, Lincoln, plus jamais je te ferais confiance et pourtant ma tête semble obnubilée par ta présence, ta chaleur, par tes lierres étouffantes et solides. Je ne savais pas qui tu étais... toi... tu le savais ? Oh oui tu le savais ! Tu disparaissais mystérieusement parfois, tu disais avoir du travail, mais non... tu te révélais à l'éclat du sang et de la lune si obscure. J'ai dit que je ne pouvais vivre sans toi, sans ton ardent désir d'imposer ton art dans ce monde, d'imposer ta vision et ton nom dans cet univers qui me faisait sourire et parfois rire. Tes boutades, tes sourires, tes mot doux que tu me susurrais parfois à l'oreille, étaient-ils sincères ? Ton cœur parlait-il ? Ce soir quand j'ai vu la forme de ton mystère, ce soir où tes rugissements imposés mon silence terrorisé, ce soir où tes mains transformées m'ont infligé la sanction du sang, ce soir où tu m'as attaqué. Qui est-tu ? Quel rôle joues-tu ? De tes parents pauvres tu avais du mal à parler, que cela cache-t-il ? Lincoln... j'espère t'avoir blessé autant que tu l'as fait ce soir de cauchemar où tu t'es transformé, en cette horreur et cette chose contre nature. Quand tu liras ces mots j'espère que le papier sera imprégnait de tes larmes car les miennes te prouvant mon amour perpétuel tâchent mon cœur qui ne demande qu'une chose, être achevé... être purifié de la plaie que tu as creusé. Je ne peux vivre sans toi, je te l'ai dit. Contrairement à toi qui m'a menti. Je ne voulais pas te perdre et pourtant... je t'avais perdu même avant t'avoir trouvé. Tu trouveras sans doute mon corps ruisselant de sang dans la salle de bain, plongé dans un bain d'eau chaude créant une nappe de vapeur. Si tu m'aimes réellement je veux que tu dises que tu m'as tué, je veux que tu purges une peine et que tu souffres tel que moi j'ai souffert... Je t'aime Lincoln... je t'aimerai toujours... mais la vie est trop lourde pour l'assumer.


Adieu, Lily.



ET PLUS SERIEUSEMENT





COMENTAIRE : Vous avez bien un petit commentaire à faire sur cette petite personne !
NEGOCIATIONS : Et oui, un scénario se doit d'être précis maiiiis, assez vague pour être adaptable à tout le monde les enfants.
REMERCIEMENT : C'est le moment d'être gentil et de sortir les bonbons ! 8D




Revenir en haut Aller en bas
 

(F) Zoë Saldaña - Rise from the Death

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rédemption :: » ÉPILOGUE «
“game over honey”
 :: •• archives •• :: •• Hors-RP ••
-