... Votez •• Votez •• Votez ...

Partagez | 
 

 Gabrielle E. Noctem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
It's me
Invité !

Invité

MessageSujet: Gabrielle E. Noctem   Mar 5 Fév - 11:17




Gabrielle Elyha Noctem

ft (Miranda Kerr)

T'ES LA, C'EST BIEN.

La volonté d'un homme est son paradis, mais elle peut devenir son enfer.


PRÉNOM(S) : Gabrielle Elyha
NOM : Noctem
ÂGE : 23 ans
GROUPE : Piques
EMPLOI : Serveuse au Manoir Corwin


POUVOIR(S) : Rêve prémonitoire./ Médiumnité
CARACTÉRISTIQUES :

- Rêve prémonitoire :
Elle peut voir l'avenir dans ses rêves, le plus souvent ce sont des symboles à interpréter, mais il lui arrive parfois que son rêve ne montre que quelques flashs de la scène à venir. Ses prémonitions ne lui permettent pas de savoir quand cela va se produire et tout reste assez flou et peuvent même être de vrais énigmes. Interpréter ses rêves lui demande du temps et elle peut très bien mal l'interpréter, ce qui fausse sa prédiction. Quand elle arrive à comprendre son rêve, elle peut mieux s'y préparer, y faire face. Elle sait ce qui l'attend, bien qu'elle sait aussi que c'est inévitable, à moins d'une mauvaise interprétation de sa part.

- Médiumnité :
Elle peut voir les morts, certains sont tranquilles dans leurs coins, d'autres préfèrent jouer les mauvais Sheitan ou les farceurs. Gabrielle s'est lié plus particulièrement avec un esprit qui la conseille et lui donne des idées parfois. Pouvoir communiquer avec eux est assez fatiguant, même si ça ne lui demande pas forcément de la concentration. Elle ne peut pas décider quand elle va en voir ou pas, ça peut tomber n'importe quand qu'elle le veuille ou non. Plus personnellement, Gabrielle déteste ça et préfère ignorer la plupart d'entre eux même si elle sent bien leurs regards sur elle, comme s'ils savaient qu'elle les voyaient mais qu'elle ne les regardaient pas. Il y en a qu'un qui compte vraiment à ses yeux, celui qu'elle admire sûrement autant qu'il peut être mauvais. Il se fait surnommer Joker.



ET SINON, DANS TA TETE



PHYSIQUE

‣ Brune, les cheveux mi-longs.
‣ La peau plutôt mat.
‣ Yeux bleus.
‣ Taille moyenne.
‣ Assez sportive.
‣ Plutôt jolie.
‣ Porte toujours son médaillon avec elle.


SIGNE DISTINCTIF :Elle porte un tatouage sur l'avant-bras droit. Un symbole étrange dont elle garde la signification pour elle-même.

PSYCHOLOGIE : ‣ Précise. Elle aime quand le travail est bien fait.. Elle tente de penser aux moindres détails.
‣ Discrète. Elle passe très facilement inaperçue, préférant écouter et observer en silence, elle sait faire le moins de bruit possible pour se faire oublier quand elle le veut.
‣ Fourbe. Mieux vaut se méfier, elle adore utiliser des fourberies pour s'amuser ou seulement pour arriver à ses fins.
‣ Egoiste. Pas besoin de plus de détails... Tout ce qu'elle obtient, c'est pour elle et elle seule.
‣ Charmeuse. Elle aime plaire et encore plus jouer son petit numéro si elle est de bonne humeur.
‣ Joueuse. C'est son plus grand passe-temps.. !
‣ Aventurière. Les défis, ça lui plait, elle fonce tête baissé vers l'inconnu. Elle ne tient pas en place, son besoin de bouger essaye sûrement désespérément de remplacer cet envie d'aventure.
‣ Curieuse. Elle fouine dès que quelque chose attire sa curiosité et généralement, elle ne lâche pas le morceau facilement.
‣ Sadique. Parce qu'il faut bien une part d'une ombre... En plus de tout ses défauts, celui-là est pour sûr le pire. Ses airs gentils et agréable cache un tout autre visage... SON vrai visage, avec peut-être aussi un côté pyromane.
‣ Mauvaise, un brin sociopathe. Surtout les jours où elle est de mauvaise humeur.
‣ Prétentieuse. Son égo, toujours son égo.. A part elle, rien ne compte.
‣ Paranoïaque. Dur de discerner son délire de la réalité... Si encore vous vous apercevez que quelque chose ne tourne pas réellement rond dans sa caboche.

T'AS UNE VIE DE MERDE ?





On pouvait entendre la pluie marteler la fenêtre avec force. Le bruit du tonnerre coupait ce long silence interminable. Une enfant était assise sur un fauteuil, ses longs cheveux bruns étaient en bataille alors qu'elle fixait le vide avec concentration. Derrière ce gros bureau en bois massif, une femme d'une trentaine d'année l'observait.. Ses questions tombaient dans le néant, à croire que cette gamine était devenue muette au moment où elle franchissait la porte de son bureau. La directrice soupira alors qu'elle répéta pour une énième fois sa question.

'' Pourquoi as-tu tenté de mettre feu à l'école ? On ne t'as jamais dis que le feu c'était dangereux ? ''

La colère se ressentait dans sa voix et se lisait facilement sur son visage. Sa patience arrivait à sa fin avec elle. Cette gamine lui faisait perdre ses moyens du haut de ses six ans. Une élève était venu lui rapporter l'avoir vu enflammer une feuille avant de la jeter dans une poubelle des toilettes pour filles. Heureusement, elle avait réagit à temps pour éviter le pire. Personne n'avait été blessé et les dégâts étaient minimes. La fillette qui se tenait devant elle s'appelait Gabrielle Noctem. Elle vivait dans un quartiers aisé de New York. Ses parents étaient tout deux des personnes très agréables, le père, Sean Noctem était un avocat connu dans le milieu, quant à la mère, Andrea Noctem, elle ne travaillait pas. Gabrielle était fille unique. La police allait arriver et la directrice avait pris soin d'avertir les parents. Elle tenta désespérément une nouvelle approche pour comprendre le geste de cette fillette jusqu'à maintenant sans histoire.

'' Tu étais en colère contre quelqu'un ? Ta maîtresse t'as disputé et tu n'as pas aimé ? ''

Enfin son regard bleu se posa droit dans le sien. Elle haussa les épaules avant de lui dire doucement, comme si elle dévoilait un secret.

'' C'est lui qui m'a dit de le faire. ''

Sur ses mots, la gamine se renferma à nouveau dans son silence.



La police n'eut pas plus de chance.. Gabrielle ne lâcha plus aucun mot ni même un regard d'ailleurs. Elle semblait d'un calme étrange, elle ne pleurait pas, ne réclamait pas ses parents, ni les toilettes, elle ne faisait tout simplement rien. L'arrivé du père ne tarda pas à faire sortir sa fille sans avoir vraiment eu de pénalités. Ils exigèrent seulement à ce que la fillette suive un psychologue.

Sean était d'accord avec sa femme pour la changer d'école. Leurs choix se porta rapidement sur un établissement plus encadré et bien plus cher. Ils n'avaient pas envie de la retrouver un jour encore chez les flics. Elle leur avait expliqué à eux qu'elle n'avait pas fait exprès, qu'elle trouvait seulement ça jolie mais qu'après, elle n'avait rien pu faire pour l'éteindre et qu'elle avait eu peur.. Cette explication ne pouvait qu'être la vérité aux yeux de ses parents. Il n'y avait qu'à la regarder dans ses petites prunelles bleues encore humides par la peur qu'elle avait subit un peu plus tôt dans la journée.


4 ans plus tard dans le pensionnat de Jenkil's Freyn..
Un sourire sur le coin des lèvres, Gabrielle s'amusait avec des amies dans le pensionnat. Le jeu était simple, elles devaient trouver une cachette et les garçons ne devaient pas les trouver. La voix roque d'un jeune garçon commença à se faire entendre. Ca y est, la partie était lançé. Gab' se mit à courir dans les couloirs, puis, plus doucement, dans un silence presque inouï à descendre les escaliers de l'établissement. Il faisait nuit. Dehors on entendait le vent souffler de grandes bourrasques avec force. La fillette n'y voyait pas grand chose, il faisait sombre. Tout ses sens en alerte, elle parvient dans les sous sols, l'une des filles qui l'accompagnait, Flore, se mit à frisonner et se rapprocha d'elle en lui murmurant...

'' On n'y voit rien du tout.. Si y a des araignées... ou des rats ?''

Elle se fit aussitôt réprimander par Kate qui lui souffla de se taire. Cette fois, elles voulaient gagner la partie... Jusqu'à présent, où qu'elles est pu allés, ils arrivaient toujours à les trouver.. Mais cette fois, non ! Avançant à l'aveuglette et en silence, elles finirent par consentir à se séparer pour avoir plus de chances. Seul Flore ne voulait pas, il fallait dire que celle-là était une vraie trouillarde qui parlait plus qu'elle ne faisait vraiment. C'était donc avec un plaisir malsain que les autres filles la laissèrent en plan. Les garçons ne tarderaient pas à la trouver, elles devaient trouver rapidement une bonne cachette. S'éclairant enfin avec une petite lampe, Gab pénétra dans une pièce en retrait.. Elle fit attention de ne pas faire grincer la porte avant de la refermer puis elle inspecta la pièce. Des vieux meubles pleins de poussières avaient été déposés là depuis un bon moment. Gab reconnu même un vieux piano qui ne devait certainement plus fonctionner. Elle marcha doucement entre tout ses objets avant d'arriver dans l'arrière salle. L'endroit était grand et avait des airs sinistres. Tranquillement elle allait se mettre derrière en tas de meubles cassés qui avaient été empilés.

La jeune fille sursauta ensuite alors qu'une ombre s'approchait doucement d'elle.. Bien trop grande pour être l'un des garçons. Elle pointa sa lampe dans sa direction alors que son coeur cognait fort dans sa poitrine. C'était un homme étrange, mais elle commençait à le connaitre.. Habillé tout de noir, visage à moitié caché par une capuche, pourtant elle ne semblait pas effrayé par sa présence, elle lui murmura même :

" Tu ne devrais pas venir maintenant.. Il faut que je reste caché, je joue. "

Il ne l'écouta pas, n'étant pas de cet avis. Il se rapprocha d'elle, son souffle glacé se faisait ressentir dans tout le corps de l'enfant alors que sa voix ne semblait n'être qu'un râlement..



Triste jeu qui s'est terminé par une nuit macabre. L'accident à fait la une des journaux dès le lendemain matin : "Flore Ernesty, fille d'un riche homme d'affaire, élève du pensionnat de Jenkil's Freyn a été retrouvé sans vie dans la nuit d'hier par un surveillant. '' D'après ce qu'on pouvait en lire dans l'article, elle serait tombé contre un meuble en bois et serait décédée d'un traumatisme crânien.. Un malheureux accident.


3ans plus tard, Washington..
Son corps entier n'arrivait pas à bouger, elle se sentait complètement bloqué, elle voulait regarder autour d'elle pourtant rien n'y faisait, elle n'arrivait pas à bouger. sa vision était comme bloqué devant elle.. Elle se tenait dans une pièce inconnu mais en même temps qui lui semblait si familière... Elle sentait la chaleur du soleil sur elle malgré qu'elle n'était pas dehors. Sa vue était comme floué, comme si tout ce qui avait autour d'elle était dérisoire puis enfin, un visage. La jeune femme n'était autre que sa mère, elle semblait avoir bien bu, ses pas n'était pas sûr tout comme son équilibre.. Ensuite, la jeune ado se retrouva devant des escaliers qu'elle se sentait obligé de regarder d'en haut et une vague de nostalgie s'empara d'elle..

Se réveillant d'un bond, Gabrielle essuya ses yeux d'un revers de manche alors qu'elle resta assise dans son lit une bonne heure, les yeux dans le vide. Ses derniers temps, des rêves étranges s'incrustaient dans son esprit, elle avait beau lutter contre, elle ne pouvait rien y faire. Mentalement, elle tenta d'effacer ce mauvais rêve de ses souvenirs.



3ans après, dans un bureau du Centre de redressement fermé de Dashood.
Encore l'un de ses hommes comme elle en voyait souvent. Assis derrière son bureau, il voulait savoir ce qui ne tournait pas rond dans sa tête. Il la regardait, l'observait, tentait de trouver une réponse, mais finalement, il n'avait pas grand chose, seulement d'innombrables hypothèses. Sa grosse main était posé sur un dossier, la jeune adolescente pouvait y lire son prénom dessus. Elle était ici depuis cinq jours. Elle avait été envoyé ici après le décès de sa mère qu'elle avait poussé du haut d'un escalier.. Ce n'était pas volontaire, pourtant personne ne l'avait cru. Elle resta quelques instants à regarder son dossier avant, finalement de relever les yeux sur lui en lui répondant d'un ton assez froid..

'' Vous vous croyez si important que ça pour me faire votre leçon ? ''

Sur le coup de la surprise, l'homme fronça les sourcils en la dévisageant avec une pointe de colère. Cette fille était changeante, bien trop changeante. Elle pouvait être la plus calme du centre un jour, et la pire le lendemain. Aujourd'hui, une bagarre avait dégénéré dans le réfectoire et ils ont du se mettre à plusieurs pour séparer les deux filles qui se battaient sauvagement. L'histoire avait commencé à partir de quasiment rien d'après ce qu'un surveillant lui a raconté. Gabrielle mangeait dans son coin quand Sandy Reyser est venu s'installer à ses côtés.. Ce qu'il s'est raconté entre les deux filles, il ne le saura certainement jamais. Ce qui est certain, c'est que ça n'a pas plu à la Noctem qui s'est redressé en même temps qu'elle lui envoyait son plateau repas à la figure. Ensuite tout est allé très vite, le temps que les surveillants agissent, les deux miss se donnait de violents coups et une chaise avait volé pour s'écraser avec force sur l'arcane de cette Sandy. A présent, elle était à l'infirmerie, elles auraient pu toutes les deux se faire bien plus mal que ça. L'homme barbu passa sa main dans sa moustache alors qu'il tenta de garder son calme avec elle...

'' Effectivement, et tu devras apprendre les règles d'ici. Tu es là depuis peu, mais ça n'excuse en rien ton comportement, tu vas vite comprendre ici que tu ne fais pas ce que tu veux. Raconte-moi ce qu'elle t'as dis ou la sanction sera plus sévère. ''

Il avait ce regard sombre qui pétillait déjà d'un malin plaisir à la simple pensée de la sanction.. Gabrielle baissa un cours instants les yeux, réfléchissant aux mots qu'elle allait prononcer.. Le provoquer ou s'incliner et baisser la tête ? Les secondes s'écoulaient et l'homme poussa un soupir en se redressant. C'est là qu'elle décida de répondre, avant qu'il ne s'approche d'elle..

" Elle voulait me tester M'sieur.. Elle a vu maintenant. Et vous, vous verrez aussi que vos actions ne resteront pas impunis.. ''

C'était à son tour de le dévisager. Ses prunelles bleus étaient rempli d'ambition et de détermination.. Ce qu'il faisait subir aux jeunes de ce centre n'était pas humain.. Elle se vengerait, c'était certain. Le directeur eu un sourire amusé à ce moment-là et prit même la peine de lui dire en riant de moitié :

'' Et qui va nous dire quelque chose hein ? Toi peut-être ? Je veux bien voir ça ! ''

Il s'avança vers elle, la prenant sans ménagement par le bras. Il faisait exprès de faire pression sur ses muscles fins pour lui causer des douleurs alors qu'il l'emmena dans les couloirs avec brutalité pour la laisser aux soins de ses collègues qui la corrigèrent avec plus de sévérité encore.. Gabrielle tenta d'ignorer les coups qui fusaient sur son corps d'adolescente.. Elle savait qu'elle allait déguster dès qu'elle avait posé les pieds ici.. Ils étaient encore bien plus fous qu'elle dans ce centre. C'était une grande bâtisse, perdu au milieu de rien, la ville la plus proche n'étant qu'à une centaine de kilomètres. Le soleil était souvent bouillant et faisait cuire sa peau quand elle était dehors.. Ici, ils faisaient faire des travaux forcés, ils devaient construire des petits bâtiments. Au moindre faux pas, ils se retrouvaient avec une pelle dans les mains à devoir creuser de grands trous à l'écart et en plein soleil, s'ils avaient de la chance..... Gab n'eut pas ce droit, l'un d'eux l'emporta énergiquement dans une cage installé dans les sous-sols tel une bête.. Enfermée dans le noir, Gabrielle tenta tout de même de sortir, sans succès.. Son enfer commençait ici... Ses supplices semblaient ne jamais prendre de fins.. Les sanctions fusaient pour un rien..


Un an plus tard, à Dashood..
Sa respiration se faisait haletante.. Elle avait du mal à reprendre ses esprits.. Son coeur semblait s'emballer tellement vite. Ce 25 juillet serait un jour à marqué comme étant SON plus grand jour. Son corps tremblait légèrement alors qu'elle semblait avoir perdu plus d'une dizaine de kilos depuis son arrivée à Dashood, elle n'avait vraiment plus que la peau sur les os. La privation de nourriture avait souvent été utilisés par les membres de l'équipe pédagogique de ce centre, tout comme les coups, l'enfermement, les multiples tortures psychologiques, les humiliations en publiques et elle pouvait encore en passer un bons nombres.. Son regard vide semblait avoir perdu ce petit bonheur qui pétillait en elle.. Un sourire s'affichait pourtant tout de même en coin. Le spectacle était magnifique. Tout le grand bâtiment n"était qu'un brasier immenseà présent alors que les jeunes qui avaient réussit à se sortir de là s'étaient rassemblés et avaient eu aussi le sourire malgré la frayeur. Gab jeta un regard à Joker, lui glissant un clin d'oeil, fière de ce qu'elle venait de faire, murmurant doucement à l'adresse du directeur mort dans l'incendie..

'' Je t'avais dis que tu le regretterais... ''

Les secours finiraient par arriver d'ici quelques heures et elle pourra partir loin de cet enfer.. Bien que ses sévices resteront à tout jamais marqué au fer rouge dans sa tête.


Cinq ans plus tard, en Angleterre..
L'errance était devenu sa vie, changeant souvent de ville. Elle aimait le changement, découvrir de nouvelles choses et c'est ainsi qu'elle avait finit par se retrouver en Angleterre. Elle enchaînait les petits boulots sans broncher, essayant de ne pas trop se faire remarquer.. Une vie assez ordinaire si on ne comptait ses ombres noirs qui se baladaient mais que personne ne voyait, à part elle... Elle essayait d'ignorer, mais des fois elle ne le pouvait tout simplement pas. Ses yeux bleu envoutait bien des regards, pourtant, Gab n'avait pas tellement eu de copains et ceux qu'elle avait pu avoir n'avait pas grand chose de romantique. Elle préférait passer les détails.


De nos jours...
Un an déjà qu'elle était en Angleterre, quelques problèmes l'avait obligé à quitter Darlington et elle était maintenant au volant de son pick-up jetant de temps en temps des regards à la carte pour savoir où elle se trouvait. Elle voulait un endroit plus tranquille.. Ses phares finirent par éclairer un panneau.. Birdsall. L'endroit semblait calme et elle décida d'y rester pour quelques jours.. Peut-être plus si elle si plaisait. Elle sortit tranquillement de son 4x4 sentant l'air frais de la nuit lui effleurer doucement son visage alors que son regard se posa sur l'hotel qui se tenait devant elle. Elle avait encore des petites économies de côté, mais elle n'avait plus grand chose.. Soupirant quelques instants, Gabrielle décida tout de même d'entrer et de rester. Elle trouverait bien un petit boulot à faire pour se remplir un peu les poches avant de repartir..
La chance lui sourit quelques jours après quand elle se fit embaucher comme serveuse -et strip-teaseuse quand son patron le lui demanderait si l'une des filles n'est pas là. Comme à son habitude, elle ne fit pas la difficile, la ville semblait tranquille et charmante, peut-être allait-elle rester plus longtemps que prévu finalement.. ?
Cela fait en tout cas environ un mois que la jeune femme est arrivé à Birdsall et pour le moment, elle passe assez discrète, du moins elle l'espère.

ET PLUS SERIEUSEMENT





PSEUDO :
ÂGE : 20 piges
OÙ AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ? : par le mp :p
CODE : [validé.]





Dernière édition par Gabrielle E. Noctem le Ven 15 Fév - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
It's me
Mardy Bum !


avatar✉ Messages : 71
✉ Date d'inscription : 31/01/2013
✉ Fiche(s) : La langue est un organe sexuel dont on se sert occasionnellement pour parler

Relations.
Demandes de RP.
Journal.
✉ Ft : Georgia May Jagger
✉ Fonction : c'est la futur Céline Dion, tu peux pas test.
✉ Disponibilité : Non dispo
✉ Âge : 7 Janvier 1993
✉ Don(s) : J'assume pourrir ton temps libre. ♥️

MessageSujet: Re: Gabrielle E. Noctem   Ven 15 Fév - 0:41


Tu as finis ? :)

BIENVENUE sinon!
Quel staff cruel nous formons.
Nous ne souhaitons même pas bienvenue à notre prochain repas à nos nouveaux membres!
il faut dire que nous avons été très pris avec tout ce changement *lalalala*

euphorique

_________________________________________________________________







Revenir en haut Aller en bas
http://redemption-v2.forumactif.org/
It's me
Invité !

Invité

MessageSujet: Re: Gabrielle E. Noctem   Ven 15 Fév - 10:10

Merci =)
Non je n'ai pas finis, il me manque un petit paragraphe, désolé je suis un peu longue.. !
Revenir en haut Aller en bas
It's me
Mardy Bum !


avatar✉ Messages : 71
✉ Date d'inscription : 31/01/2013
✉ Fiche(s) : La langue est un organe sexuel dont on se sert occasionnellement pour parler

Relations.
Demandes de RP.
Journal.
✉ Ft : Georgia May Jagger
✉ Fonction : c'est la futur Céline Dion, tu peux pas test.
✉ Disponibilité : Non dispo
✉ Âge : 7 Janvier 1993
✉ Don(s) : J'assume pourrir ton temps libre. ♥️

MessageSujet: Re: Gabrielle E. Noctem   Ven 15 Fév - 10:12


Pas de problème!!
N'oublie pas de recenser ta fiche lorsque tu auras terminée pour qu'on puisse te valider au plus vite!
bonne chance!

_________________________________________________________________







Revenir en haut Aller en bas
http://redemption-v2.forumactif.org/
It's me
Invité !

Invité

MessageSujet: Re: Gabrielle E. Noctem   Ven 15 Fév - 20:01

Eh bien, eh bien! Quel passé douloureux. Je crois qu'on a tous tendance à la cruauté avec nos personnages, hein?
Allez, va, tu es validée, jeune inconstante!
Revenir en haut Aller en bas
It's me
Invité !

Invité

MessageSujet: Re: Gabrielle E. Noctem   Ven 15 Fév - 21:14

Je crois bien oui :P
Merci ♥
Revenir en haut Aller en bas
It's me
Contenu sponsorisé !



MessageSujet: Re: Gabrielle E. Noctem   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gabrielle E. Noctem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gabrielle Delacourt
» ♦ Gabrielle de Vendôme ▬ « Une fille pure, si naïve et angélique va voir quelques plumes tomber de ses ailes. »‏‏‏‏
» Gabrielle Epitafios Haintworth {OK}
» In Noctem
» Gabrielle Rochechouart de Mortemart, Marquise de Thianges [Terminééée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rédemption :: » ÉPILOGUE «
“game over honey”
 :: •• archives •• :: •• Hors-RP ••
-