... Votez •• Votez •• Votez ...

Partagez | 
 

 Reagan Family - Creator and Creature.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
It's me
Joshua E.S. Reagan !


avatar✉ Messages : 38
✉ Date d'inscription : 01/02/2013
✉ Fiche(s) : Again... ♥️
✉ Ft : Joaquin Phoenix. ♥️
{Rachel Hurd Wood}
✉ DC : Nobody'.
✉ Fonction : Maire de Birdsall.
✉ Disponibilité : Overbooké sweety, sorry. ♥
✉ Âge : (5*5)+(7*4)-(2*9) y.o ?
✉ Don(s) : Lui : Créateur divin. ♥️
Elle : Inhibition des dons.

MessageSujet: Reagan Family - Creator and Creature.   Dim 3 Fév - 18:58




Joshua Euphemia Sky Reagan.

ft Joaquin Phoenix & Rachel Hurd Wood

T'ES LA, C'EST BIEN.

It’s a dream, a frightful dream… Life is.
It is as if you reject the world !


PRÉNOM(S) : Joshua {Euphemia} Sky
NOM : Reagan.
ÂGE : 35 ans. {20 ans d'apparence}
GROUPE : Carreaux.
EMPLOI : Maire de Birdsall. {Assistante}

 
POUVOIR(S) :
Lui
Joshua a le don de créer des « monstres » d'apparence humaine. Pour cela, il lui faut une feuille de papier, un cheveu, un peu d'encre, une bonne dose d'énergie et un peu de talent (écriture et dessin). C'est un peu comme si les personnages des livres sortaient de leur prison de papier voyez vous ? Pour détruire ses créations, rien de plus simple: brûler cette même feuille qui les a fait naître.
Elle
Euphemia est l'une de ces créatures. La dernière vivante (à ce jour) pour être exact. Considérée comme la « fille » de son créateur, ce dernier a fait en sorte de ne pas refaire les mêmes erreurs qu'avec les précédentes. En lui donnant la vie, il est parvenu pour la première fois à la doter d'un don paraissant certainement inutile, mais très important pour lui. Elle peut, si elle le souhaite, inhiber les dons des autres. Ou tout simplement les désactiver, si vous préférez.
CARACTÉRISTIQUES :
Lui
Créer un être vivant n'est néanmoins pas un geste anodin. C'est long et épuisant. Il faut savoir qu'à chaque création, il met sa vie en jeu. Une fois sa « poupée » créée, il faut l'éduquer, tout lui apprendre. C'est ainsi qu'il manipule l'esprit de ses créatures jusqu'à obtenir résultat satisfaisant. Bien sûr, ces dernières conserve une part d'indépendance, leur esprit n'est tout simplement pas habitué à penser sans influence. Par ailleurs, une fois la création achevée et le lien mental établi, « l'enfant » ne doit pas s'éloigner de trop de son créateur, sauf si elle est suffisamment débrouillarde pour vivre seule. Si la poupée se fait tuer, le créateur ressent une vive douleur qui peut aller jusqu'à la folie. En revanche, si c'est ce dernier qui meurt le premier, le lien mental est tout bonnement rompu et la créature devient indépendante. Seule. Enfin, ce don n'est jamais utilisé et n'a qu'une chance que dix de fonctionner. Autrement dit, à présent, Joshua semble plus être un homme tout à fait ordinaire. {Aucune influence visible sur son quotidien}
Elle
Malheureusement, elle n'a quasiment aucun contrôle et c'est Joshua qui, par le biais de son esprit, parvient plus ou moins à l'activer quand c'est nécessaire. Autrement, Euphemia est une jeune femme on ne peut plus ordinaire. {Donc très rare utilisation ou utilisation aléatoire}



ET SINON, DANS TA TETE



LUI...

▪ Grand (1m93) et vigoureux. (épaules larges)
▪ Visage dur (traits marqués), mais airs enfantins. (parfois)
▪ Yeux bleus argentés. (regard noir)
▪ Cheveux courts. (bruns)
▪ Démarche imposante.

...ELLE

De taille moyenne (1m67) et svelte. ▪
Visage poupin et délicat. (peau très pâle) ▪
Même yeux que son « père ». ▪
Cheveux châtains clair. (aux reflets roux) ▪
Agréable à regarder. ▪

SIGNE DISTINCTIF : Joshua a un tatouage sur le biceps droit représentant un cercle imparfait. Il possède également le briquet de l'ancien maire, une croix en argent gravée au nom de « sky » et des traces de brûlures sur le corps. Euphemia quant à elle n'a rien de la sorte, pas de cicatrice et aucun attachement à quelconque objet. Elle porte néanmoins quasi perpétuellement le collier fétiche de l'ancien maire autour du cou et a quelques marques de coups sur le corps.

PSYCHOLOGIE :

Lui
A savoir, il y a trois choses que le bonhomme déteste par dessus tout : les autres, lui-même et son second prénom. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Joshua est quelqu'un de sombre et assez torturé. A l'origine pourtant, il était loin d'être aussi secret et cabalistique ! Au contraire, timide et sans méchanceté, c'était le genre d'enfant puis d'adolescent à facilement se laisser marcher sur les pieds. Mais la découverte de son don et, par la suite, son engagement dans diverses organisations dont il ne reste aujourd'hui plus grand-chose (telle que KOS - Killer of Shadow) le firent partiellement basculer du « mauvais côté ». Bref, un caractère tordu à la hauteur du personnage. Plutôt stoïque voire même indifférent, Joshua est ce genre d'homme opportuniste, froid et distant, qui a tendance à faire passer ses intérêts avant ceux des autres. Il en va de sa vie et de son image, voyez-vous. Franc, têtu, mature, c'est avant tout un esprit vif, sévère et réfléchi doté d'un sang-froid assez impressionnant, même s'il s'avère plutôt compliqué de le cerner. En effet, ce bon parleur est au final assez imprévisible. A bien y réfléchir, sa seule faiblesse, il se l'est lui-même créé : celle qu'il prend plaisir à appeler « sa fille » est son bien le plus précieux. Et la seule chose à pouvoir l'influencer.
Elle
Une poupée, certes, mais pas dépourvue d'un certain charisme ! Au fond, Euphemia ressemble assez à son créateur, bien qu'elle s'avère plus... ouverte ? La même attitude fermée, les mêmes regards froids. Parallèlement à cela, bien que silencieuse et plutôt discrète, elle aime rencontrer de nouvelles personnes, parler avec eux, échanger et découvrir. Curieuse, adorable, elle est un peu l'ange qui résonne le démon. Ou le bon côté du monstre. Enfin bref. Bien travaillée et affinée, la jolie créature est tout à fait capable de ressentir n'importe quelle émotion. De ce fait, ce n'est qu'avec l'aide de son père qu'elle parvient à les contrôler. Elle apprendra, avec le temps. La faire sourire n'est pas si difficile, il suffit de savoir s'y prendre. Enfin, par de nombreux côtés, malgré son âge apparent, Euphemia a tout d'une enfant, s'émerveillant de la moindre chose, légèrement naïve et influençable à souhait. Heureusement « papa » chéri est là pour veiller sur elle !

T'AS UNE VIE DE MERDE ?




Restons très évasifs voulez-vous ? Après tout, l'histoire du maire n'est connue de personne. Ce personnage sombre aux allures de meurtrier est tellement plus intimidant que l'ancien dirigeant de Birdsall ! Ne vous rappelle-t-il pas quelqu'un ? Réfléchissez bien, vous verrez que dans sa manière d'être, de vivre, de parler, il est semblable à ces anciens pantins qui hantaient les couloirs d'un pensionnat du nom de « Rédemption ». Aussi effrayant.

Le problème, c'est qu'à force de partager mon esprit avec celui de mes enfants, je commence à devenir fou. J'ai cette sensation, cette oppression, cette satanée angoisse de les voir m'échapper, prendre leur indépendance. Je les ai créés pourtant, ne devraient-ils pas m'appartenir, à tout jamais ? T'es vraiment accro toi. Peut-être. Ça doit être ça.
Bien, bien, bien, commençons par le début de sa vie. Ou plutôt, à partir du moment où il s'est senti exister pour la première fois. La création de sa première poupée. Avant d'arriver à Birdsall, et avant même d'intégrer les KOS, Joshua, aussi étrange que ça puisse paraître, était écrivain. Fils unique, il se concentra sur son premier roman pour retracer l'histoire d'un frère qu'il aurait aimé avoir. C'est ainsi que Bradley est venu à la vie. Une description physique du personnage, un dessin tracé à la va-vite au coin de la page, une encre aussi bleue que l'océan et une mèche de cheveux tombée accidentellement sur la feuille: la créature était née. Bien sûr, inutile de préciser que Joshua s'écroula, inerte, à l'instant même où le corps de la poupée commençait à se former. Mais passons voulez-vous ? Le principal à savoir est que notre jeune homme devint rapidement dépendant de ses créatures. Leur absence le hantait, l'effrayait. Aussi étrange que ça puisse paraître, peu importe la manière dont il s'occupait d'elles, elles finissaient toujours par briser le lien et s'éloigner de lui. Toutes. Alors, il en créait de nouvelle et détruisait "accidentellement" les anciennes. C'est pourquoi Bradley, Luna, Cherry, Demetri et Susan furent des poupées à l'existence à chaque fois relativement courte. En bref, oui, toutes furent détruites. Enfin, toutes ses poupées, jusqu'à Sky, bien sûr.

Attends, reprends du début tu veux. Sky, c'était qui exactement ? Le numéro 6. Je vivais seul dans un petit appartement. J'étais vraiment seul, tu vois ? Alors, j'ai créé Sky. Cela a pris du temps, mais j'étais plutôt satisfait du résultat. Sky était... Comment dire ? A l'inverse des précédentes, elle était très indépendante. Pensait indépendamment et bien souvent, c'est elle qui m'apprenait de nouvelles choses. Elle était parfaite. Oh ! Je devine bien la suite. Oui, je suis tombé amoureux d'elle.
Sky était, en effet, la perfection incarnée. Un visage d'ange, dotée d'une douceur et d'une tendresse infinie. C'est elle qui a servi de modèle à la création d'Euphemia. Mais reprenons où nous en étions. Sky et Joshua ressentait énormément de choses l'un pour l'autre. Comme deux âmes soeurs qui se seraient enfin retrouvées après des décennies d'errance. Au fond, ça devait être ça: Joshua avait trouvé la seule personne avec qui il voulait faire sa vie. Mais rappelons que Sky n'était qu'une créature. Aussi, même si elle l'avait souhaité de tout son coeur, elle n'aurait jamais pu avoir d'enfant. D'où la décision de commune de créer, ensemble, une petite fille. C'est à peu près à ce moment-là que l'histoire vire au drame.

Et pour vous faire languir davantage (puisque je ne suis pas très douée pour le suspens ou l'effet de surprise), Joshua n'ajouta rien. Il reposa son verre sur le comptoir et appela d'une voix éteinte Euphemia, qui se leva à son tour. Tu pars ? L'ancien maire de Birdsall, Lawrence Blackwood, gardait le regard fixé sur cet étrange personnage. Ce dernier, posant une main sur l'épaule de sa fille, acquiesça vaguement. Tu sais, ce n'est pas la première fois que je viens ici, c'est peut-être la seule chose que j'ai oublié de te dire. Ah ? Je l'ignorais. En quelle occasion ? KOS.
Un nom qui faisait trembler tous ceux qui savaient. Un nom qu'on taisait, qu'on refusait de mentionner. Un nom qui fit qu'une tombe, au nom de l'ancien maire, fut dressée dans le cimetière, à côté d'une dizaine d'autres, certaines, usées, déjà effacées. Lawrence. Natalia. Des noms qui ne vous évoquerons (sûrement) rien, mais des noms qui appartenaient à des êtres humains, tout comme vous.

Aujourd'hui, rien d'exceptionnel. Un certain Joshua Reagan est à la tête de Birdsall, assisté de sa fille, Certaines rumeurs courent sur ces nouveaux venus, arrivés au pouvoir. Certaine disant que le maire bat sa fille, d'autre assurant qu'il a assassiné l'ancien maire pour le pouvoir. Enfin, d'autre assurerait que sous ses airs sombres, se cache le maître du jeu. Celui qui vous fera tomber, souffrir, tuer.

Ha ! Je rigole ! Il ne s'agit là que de rumeurs !
Depuis quand croyez-vous aux rumeurs ?


ET PLUS SERIEUSEMENT





PSEUDO : Law
ÂGE :  16 ans ?
OÙ AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ? : Kaï Kaï !
CODE : {Validosh}




_________________________________________________________________

Joshua ۩ Euphemia
La vie ne fait pas que quelqu'un s'éloigne, mais les gens changent. Le plus dur, c'est quand on perd quelqu'un alors que cette personne est juste à quelques centimètres de soi. On ne peut rien faire pour la retenir.


Dernière édition par Joshua E.S. Reagan le Mar 12 Mar - 16:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
It's me
Joshua E.S. Reagan !


avatar✉ Messages : 38
✉ Date d'inscription : 01/02/2013
✉ Fiche(s) : Again... ♥️
✉ Ft : Joaquin Phoenix. ♥️
{Rachel Hurd Wood}
✉ DC : Nobody'.
✉ Fonction : Maire de Birdsall.
✉ Disponibilité : Overbooké sweety, sorry. ♥
✉ Âge : (5*5)+(7*4)-(2*9) y.o ?
✉ Don(s) : Lui : Créateur divin. ♥️
Elle : Inhibition des dons.

MessageSujet: Re: Reagan Family - Creator and Creature.   Lun 4 Fév - 16:10

Ceci s'appelle... Le pouvoir o/ Je déplace. rabbit

_________________________________________________________________

Joshua ۩ Euphemia
La vie ne fait pas que quelqu'un s'éloigne, mais les gens changent. Le plus dur, c'est quand on perd quelqu'un alors que cette personne est juste à quelques centimètres de soi. On ne peut rien faire pour la retenir.
Revenir en haut Aller en bas
 

Reagan Family - Creator and Creature.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Base de Creature Monstrueuse?
» Family First : II
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» Montage débile : Family Sim Bower
» Family is all. {Mael - Liora}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rédemption :: » ÉPILOGUE «
“game over honey”
 :: •• archives •• :: •• Hors-RP ••
-